L’équipe

 


Christel Bigot : le mot de la présidente

Les hasards de la vie font les rencontres… Certaines évoluent, quelque chose nous touche, provoque des émotions. Alors cette rencontre peut être porteuse de changement.

Il y a 6 ans, une décision a provoqué un changement professionnel qui m’a fait entrer dans le milieu culturel. Bien qu’ayant toujours eu une sensibilité particulière pour le spectacle vivant, j’étais novice en la matière. C’est dans ce contexte que j’ai rencontré Nathalie Karibian et Fabrice Lelong en 2012.

J’ai découvert deux personnes complémentaires, débordantes d’émotions, avec une grande ouverture d’esprit et un engagement certain. Des professionnels capables d’écrire aussi bien pour des musiciens de l’Orchestre National de Lyon que pour des débutants. Ils offrent une variété de modes d’expressions artistiques tels que la musique, le théâtre, le clown…

Aujourd’hui, ces deux artistes de qualité mettent leur talent à disposition de la Compagnie du Briquet en proposant des actions : pédagogiques, formations, handicap, spectacles…

Alors, quand ils m’ont proposé de faire partie de l’aventure… Quel fou aurait refusé ?!

 

Nathalie Karibian a un parcours professionnel où musique, éducation spécialisée, et clown s’entremêlent et se nourrissent. Un parcours de musicienne au conservatoire de Grenoble l’amené naturellement vers des études de musicologie ; et pourtant, son premier métier aura été délibérément tourné vers l’éducation spécialisée, s’occupant d’adultes porteurs de handicaps physiques, mentaux, d’enfants ou d’adolescents ayant subi des traumatismes. Son outil favori ?

La musique. Au fil du temps, elle revient à son « premier amour » et décide de passer un DUMI (Diplôme Universitaire de Musiciens Intervenants), et travaille depuis au Conservatoire à Rayonnement Communal de Saint-Martin-d’Hères (38), où elle finit par développer… de nombreux ateliers adressés au public dit »empêché ».

Fuyez le naturel, il revient au galop : Nathalie décide alors de se relancer dans les études, et passe un diplôme universitaire au CFMI (Université LumièreLyon 2) : le DUMUSIS, extension du DUMI pour intervenir de manière professionnelle dans la santé et le handicap. Au final, musique et handicap auront fini par se retrouver !

En filigrane de ce parcours atypique, Nathalie se forme au clown, à la contrebasse, et se lance dans l’écriture. Son premier texte aura été le sensible et profond livret de l’opéra Nour dont elle est l’auteure, et qui a remporté en 2016 le Prix de l’Enseignement Musical délivré par la Chambre Syndicale des Editeurs de Musique de France, catégorie Nouveau Répertoire, à Paris (MUSICORA). « Nour » est édité aux éditions Mômeludies, et repris en France par différents acteurs artistiques.

Aujourd’hui, Nathalie poursuit son chemin, entre pédagogie, scène, actions artistiques dans les hôpitaux ou autre lieu de santé, et formations à destination des professionnelles de l’enfance.

 

Fabrice Lelong mène de concert une carrière de musicien (compositeur, arrangeur, claviériste et trompettiste) et de pédagogue (professeur, chef de chœur, chef d’orchestre). Après avoir enseigné pendant une vingtaine d’année dans différentes structures d’enseignement artistique spécialisé, dont le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble, il est aujourd’hui directeur-adjoint du CRR de Chambéry-Pays de Savoie. Il a dernièrement composé la musique de « Nour ».

Deux trajectoires parallèles animent le compositeur : des œuvres à destination des enfants,adolescents, ou encore adultes amateurs, qu’ils soient spectateurs ou artistes sur scène, et des œuvres à destination professionnelle.

Il est persuadé qu’une pratique artistique est fondamentale pour la construction et l’épanouissement des individus, et se refuse à accepter qu’elle soit réservée à un nombre restreint de jeunes : tous seront les adultes de demain.

Les thèmes qu’il aborde dans sa musique s’inscrivent dans cette démarche. Si Fabrice Lelong est « issu des conservatoires » avec un parcours classique complet (écriture, culture, formation musicale et instrumentale, direction de chœur et d’orchestre), il puise largement son inspiration dans les musiques dites « du monde » ; il reste en contact avec les musiques actuelles et particulièrement le jazz, les musiques électroniques, et s’intéresse à trouver un équilibre entre une musique savante et recherchée, mais qui puisse également toucher tout un chacun.

 

Ils ont travaillé avec la Compagnie du Briquet :

Guillaume Paul, metteur en scène

Sébastien Bluriot, musicien multi-instrumentiste, percussionniste

Nicolas Morant, musicien éléctro

Serge Catanese, comédien

Laurent Lelong, graphiste, illustrateur

Julien Lamaze, sonorisateur

Pierre-Line Maire, chef de choeur

Pierre Lordet, clarinettiste

Olivier Fontaine, percussionniste

Philippe Tournier, Josiane Brachet, violonistes

Gilles Goubin, Denis Jeannet, violoncellistes

Axel Bernolin, contrebassiste